Les familles monoparentales

Updated: Oct 23



Difficile:

Les différents types de familles


La famille nucléaire, qui consiste d’un père et d’une mère mariés qui élèvent leurs enfants sous le même toit, reste le modèle le plus commun en France. Cependant, il existe maintenant d’autres types de familles, telles que les familles recomposées puisque presque 45% des mariages finissent en divorce. Il existe aussi les familles homoparentales qui sont composées de deux parents du même sexe, les familles d’accueil, les familles élargies et les familles adoptives. Ici, nous nous intéresserons aux familles monoparentales qui sont les familles où l’enfant ne vit qu'avec un seul de ses parents au quotidien.



Plus Difficile:

L'évolution des familles monoparentales


En France métropolitaine, 20% des familles sont des familles monoparentales. Ce pourcentage augmente jusqu’à plus de 40% dans les Départements et Régions d’Outre-Mers.


Même si la famille nucléaire représente encore 70% des modèles de familles en France, le nombre de familles monoparentales a plus que doublé en 40 ans. Avant, la raison principale pour qu'une famille devienne monoparentale était le décès d’un des deux parents, mais maintenant elles sont surtout le résultat d’une séparation ou d’un divorce.


En moyenne, une famille monoparentale le reste pendant 6 ans avant de devenir une famille recomposée ou élargie. Plus de la moitié des familles monoparentales n’ont qu’un enfant et c’est en grande majorité la mère qui obtient la garde principale des enfants après une séparation ou un divorce.



Le Plus Difficile:

Les enfants des familles monoparentales


Tout d’abord, la séparation, le divorce ou la perte d’un parent peut mener au mal-être ou à la dépression des enfants. Ensuite, même si les familles monoparentales peuvent prétendre à l’allocation de soutien familial, au complément familial, à une majoration du RSA, à des avantages au niveau de la cantine, de la crèche ou du logement, les familles monoparentales représentent un tiers de la population pauvre. Ces foyers n’ont qu’une source de revenus donc les conditions de vie sont difficiles. La plupart des parents isolés sont des femmes, qui sont moins bien rémunérées que les hommes et qui travaillent souvent à temps partiel. Néanmoins, d’un autre côté, la situation dans les familles monoparentales permet aux liens de la fratrie de se resserrer et aussi en grande partie d’améliorer les relations parents-enfants. Enfin, dans les familles monoparentales, les enfants sont en général plus matures et autonomes car on leur donne plus de responsabilités.



Vous pouvez regarder ce reportage sur les difficulté de la monoparentalité:





If you study French A Level with AQA, you will find this Revision and Practice workbook very useful:


Click on the picture of the workbook to check it out!


142 views0 comments

Recent Posts

See All