Albert Camus- L’Étranger



Difficile:

L'histoire


Meursault habite à Alger en Algérie française. Il apprend la mort de sa mère, qui est à l'hospice, par télégramme et se rend à l’enterrement. À son retour, Meursault décide d'aller nager et rencontre Marie avec qui il commence une relation. La semaine suivante, Marie et Meursault surprennent une dispute violente chez le voisin de Meursault, Raymond, qui a frappé sa maîtresse. Celui-ci demande à Meursault de témoigner pour sa défense et Meursault accepte. Plus tard, lorsque Meursault et Raymond partent passer la journée au bord de la mer et y retrouvent les frères de la maîtresse, il s’y passe alors un événement qui va changer la vie de Meursault à jamais.



Plus Difficile:

Le personnage de Meursault


La première particularité du personnage de Meursault est que l’on n’apprend jamais son prénom. On connait son nom de famille au début du roman parce qu’il est le fils de Madame Meursault. Cela crée une impression de distance qui empêche peut-être le lecteur d’avoir de l’empathie pour son personnage. Très peu d'informations sur la vie de Meursault sont dévoilées au cours du roman et cela oblige le lecteur à se concentrer sur ce que Meursault dit en tant que narrateur, plutôt que ce qu’il est.


Les seuls traits de caractères de Meursault que le lecteur découvre au cours du roman sont qu’il ne ressent presque pas d’émotions et qu’il ne se conforme à presqu’aucune norme de comportement de notre société. Par exemple, il dit toujours ce qu’il pense, même si cela blesse les autres ou lui porte préjudice.



Le Plus Difficile:

Le thème de la mère


Tout d'abord, il est intéressant de remarquer que, bien que la mère de Meursault soit décédée, son personnage est présent tout au long du roman. En effet, nous apprenons plusieurs choses sur elle lorsque Meursault se remémore certains souvenirs.


En plus, la première phrase du roman contient le mot « maman ». C’est avec ce mot plein d’affection et assez enfantin que Meursault, le narrateur, fait toujours référence à sa mère. Ceci devrait indiquer un lien proche entre un fils et sa mère, pourtant le comportement distant de Meursault, lors de l’enterrement, semble contredire cette idée.


Enfin, il y a deux autres références à la relation d’une mère avec son fils dans le roman. Lorsqu’un prisonnier reçoit la visite de sa mère au parloir mais qu’ils ne se parlent pas. Et quand Meursault lit un article de journal dans lequel il est expliqué qu’une mère s’est suicidée après avoir tué son fils qu’elle n’a pas reconnu.



Vous pouvez écouter le drame radio complet ici:





If you study l'Étranger at A Level, you will find this study guide very useful:




Click on the image to check it out!

42 views0 comments

Recent Posts

See All