top of page

Louis Malle- Au revoir les Enfants



Difficile:

Le réalisateur


Louis Malle est né en 1932 dans une famille bourgeoise. En 1939 sa famille a déménagé à Paris et il a été placé dans un internat religieux pendant l’occupation. Dès l’âge de 14 ans, Louis Malle a commencé à réaliser des petits films amateurs avec la caméra de son père. À la fin de sa deuxième année dans une école de cinéma célèbre à Paris, il a participé à la réalisation du documentaire du commandant Cousteau « Le Monde du Silence », qui a été récompensé par la Palme d’or. Quatre ans plus tard, il a assisté Robert Bresson avec la préparation de son film « Un Condamné à Mort s’est Echappé ». Puis, à 25 ans, Louis Malle est passé à la réalisation de ses propres films avec son premier long métrage. Si ses premiers films comprenaient des caractéristiques de la Nouvelle Vague, plus tard, il a fini par s’en détacher et s’est attaqué à la bourgeoisie française et aux élites politiques.


Plus Difficile:

Le synopsis


Ce film de Louis Malle, en partie autobiographique, est sorti en 1987. Le personnage principal est Julien Quentin, 12 ans, qui habite à Paris avec sa famille bourgeoise. Julien est envoyé avec son frère aîné comme pensionnaire au collège catholique de Saint Jean de la Croix, pendant l'hiver 1943 jusqu’en 1944, alors que la France est occupée par l’armée allemande.


Lorsque les deux frères retournent au collège après les vacances de Noël passées avec leur mère à Paris, trois nouveaux élèves sont arrivés comme pensionnaires dans l’établissement. Parmi eux, un dénommé Jean Bonnet qui a le même âge que Julien et qui dort dans le lit à côté de lui dans le dortoir. Jean est d’abord rejeté par la classe. Bien que bon élève, il est très silencieux et mystérieux. Julien et Jean deviennent bons amis. Mais Julien découvre le secret de Jean dans ses affaires.



Le Plus Difficile:

La collaboration pendant la guerre


Très peu de temps après le début de l’occupation, la Gestapo allemande a commencé à recruter des collaborateurs français. Il y aurait eu environ 35 000 hommes et femmes qui collaboraient. Il y avait des personnes qui venaient de différents milieux sociaux, tels que des anciens criminels, mais aussi des personnes comme des avocats, des commerçants ou des femmes de ménage. Ils assistaient la Gestapo allemande contre leurs propres concitoyens. Ils devaient lutter contre la résistance contre l’armée allemande et organiser la lutte raciale contre les Juifs.


Joseph, employé du collège catholique, est le personnage qui collabore avec la Gestapo dans le film. Il travaille dans la cuisine. Il est handicapé et il reçoit beaucoup de moqueries de la part des enfants mais aussi du personnel. Joseph finit par collaborer, car il veut se venger du mauvais traitement qu’on lui inflige au collège.



Vous pouvez regarder la bande-annonce du film:






If you study "Au Revoir les Enfants" at A Level, you will find this study guide very useful:


Click on the picture to check it out!














213 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentários


bottom of page