top of page

Les Films d'auteur, indépendants et d'art et d'essai


Les termes “film d’auteur”, “film indépendant » et « film d’art et d’essai » sont souvent utilisés pour décrire des types de films qui se distinguent par leurs caractéristiques artistiques, leur approche de la production ou leur style narratif. Pourtant, il existe des différences entre les trois termes.


Difficile:

Les films d'auteur


La notion de films d’auteur a été utilisée pour la première fois en 1955 par François Truffaut dans les Cahiers du cinéma. Ils mettent en avant une vision artistique du réalisateur, qui est caractérisée par un style personnel reconnaissable et qui se reflète à travers sa filmographie. Par exemple, on peut parler de films d’auteur lorsqu’on observe des similitudes dans le montage, le scénario, les personnages ou l’esthétique présents dans plusieurs ou tous les films de ce cinéaste.


Les films d’auteur sont souvent salués pour leur originalité, leur profondeur artistique et leur approche innovante de la narration. Un cinéaste de film d’auteur est donc un cinéaste avec un regard particulier et dont on peut facilement reconnaître le travail cinématographique. On a souvent tendance à confondre les films d’auteur avec les films indépendants, pourtant en théorie, un film d’auteur peut aussi être un blockbuster.



Plus Difficile:

Les films indépendants

Les films indépendants sont produits hors des grands studios de cinéma. Ils offrent généralement plus de libertés artistiques à leurs réalisateurs et peuvent couvrir une gamme variée de genres et de thèmes. Ils sont caractérisés par un budget plus restreint, provenant souvent de subventions, est d’une distribution limitée. Pour ces raisons, un film indépendant pourrait difficilement devenir un blockbuster.


Pour protéger et promouvoir la diffusion des films indépendants, il existe l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACid), qui a été fondée en 1992 après qu’un Manifeste intitulé « Résister » a été signé par 180 cinéastes pour défendre leur individualité et leur expression artistique. Cette association apporte du soutien aux producteurs en offrant une plateforme de diffusion et accompagne, chaque année, une trentaine de longs-métrages dans plus de 200 salles indépendantes et dans les festivals en France ou à l’étranger. Elle organise notamment sa propre programmation parallèle lors du Festival de Cannes, où elle présente une sélection de films indépendants.



Le Plus Difficile:

Les films d'art et d'essai


Les films d’art et d’essai se caractérisent par leur approche plus expérimentale, ainsi que par l’exploration des thèmes plus complexes et profonds. Ces films peuvent provenir de réalisateurs renommés ou de cinéastes indépendants et sont souvent présentés dans des festivals.


Un décret a été mis en place en 1999, afin que les films puissent obtenir un label "Art et Essai ". Pour ceci, les œuvres doivent avoir un caractère de recherche ou de nouveauté dans le domaine de la création cinématographique ou être considérées comme y apportant une contribution notable. Lorsqu’un film obtient la classification Art et Essai, il obtient une distribution plus singulière et il est diffusé dans des cinémas Arts et Essai. Ces cinémas ont le droit a une subvention du Centre National du Cinéma (CNC) qui soutient leur économie, protection, diffusion et réglementation.


Les films Art et Essai comportent donc des similitudes avec les films d’auteur ou les films indépendants au niveau de l’esthétique et de la liberté artistique, mais la classification Art et Essai peut avoir un impact significatif sur la diffusion de ce film et donc sa reconnaissance et sa popularité à plus grande échelle.  



Les films d’auteur, indépendants et d’art et d’essai peuvent donc permettre de garder le vrai sens du septième art et évoquer une valeur qualitative. Pourtant, pour certains, ils représentent souvent un type de films austères et ennuyeux.  


Vous pouvez regarder cette vidéo pour en savoir plus:




72 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page