top of page

Le Mouvement Des Gilets Jaunes



Difficile:

L'origine du mouvement


Le mouvement des Gilets Jaunes (GJ) est un mouvement de protestation populaire. Il a débuté en France en octobre 2018 en réponse à une hausse des taxes sur les carburants. Le nom du mouvement fait référence au gilet de sécurité jaune fluo (obligatoire dans tous les véhicules en cas d'accident) porté par les manifestants.

Ce mouvement a été lancé sur les réseaux sociaux par des personnes qui appelaient à agir pour exprimer leur mécontentement face à cette hausse des taxes. Largement soutenu par la population française, il s'est rapidement étendu à d'autres revendications, telles que la hausse du salaire minimum, la baisse de l’âge de la retraite et la mise en place d’un référendum populaire. Répandu dans toute la France, il a fini par attirer l'attention internationale.



Plus Difficile:

Les manifestations

Les manifestations hebdomadaires organisées par les Gilets Jaunes ont été caractérisées par des cortèges de protestation, des blocages de routes et de ronds-points, et des manifestations devant des bâtiments gouvernementaux.


Pourtant le mouvement a aussi été associé à des violences et à des affrontements avec les forces de l'ordre. Selon les autorités françaises plus de 10 000 personnes ont été blessées, dont 11 personnes mortes, et plus de 8000 personnes ont été arrêtées au cours des protestations.


Les manifestations ont causé des dommages matériels considérables, avec des incidents de vandalisme et des incendies de bâtiments et de véhicules. Les blocages de routes ont également perturbé les transports et l'activité économique. Selon certaines estimations, le coût total des manifestations pour l'économie française aurait été d'environ 10 milliards d'euros.



Le Plus Difficile:

Les réactions face aux Gilets Jaunes


En réaction aux manifestations, le gouvernement français a initialement proposé des concessions telles que la suspension de l'augmentation de la taxe sur les carburants et la mise en place d'un « grand débat national » pour permettre aux citoyens de s'exprimer sur les sujets qui les préoccupaient. Cependant, ces mesures n'ont pas réussi à calmer le mouvement et les protestations ont continué.

Plus tard, le gouvernement a adopté une approche plus répressive, en utilisant la force pour disperser les manifestants ou les arrêter. Le gouvernement a également adopté une loi visant à restreindre les manifestations.

Le mouvement a ensuite commencé à diviser l’opinion publique et a donc perdu de son intensité. Pour certains, le mouvement a été une expression légitime de mécontentement social et a permis de mettre en lumière des problèmes importants. Pour d'autres, les manifestations ont été perturbatrices et violentes et ont mis en danger la stabilité de l'État.

Cependant, les problèmes sous-jacents qui ont alimenté le mouvement, tels que la colère face à la hausse des coûts de la vie et le sentiment de mécontentement envers l'élite politique, continuent à influencer les débats publics en France.



Vous pouvez écouter et lire les paroles des chansons des Gilets Jaunes pour comprendre leur colère






Recommendation:

A-Level Students (with AQA) will find these two revision workbooks really useful!




Click on the images to check them out!

39 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page