top of page

Rédoine Faïd- Ennemi Public



Rédoine Faïd est un criminel français, surnommé "l'écrivain". Il est coupable de plusieurs vols à main armée et d'attaques de fourgons blindés. Il est connu pour avoir réussi à s'évader de prison à deux reprises, en 2013 et en 2018.



Difficile:

Son enfance


Rédoine Faïd est né le 10 mai 1972. D'origine algérienne, il vit à Creil dans l'Oise avec ses parents, ses 7 frères et ses 3 soeurs. Son père est ouvrier dans une usine chimique et sa mère s'occupe du foyer et fait des ménages pour compléter les revenus familiaux.


Avec son frère Faycal, de deux ans son aîné, Rédoine commet son premier crime à 6 ans quand ils volent des bonbons dans un centre commercial. À 8 ans, il vole les porte-monnaie de ses frères et soeurs pour s'acheter des pâtisseries. À 12 ans, fan de films de gangsters, Rédoine sait déjà qu'il fera du vol son métier.


En 1988, son père quitte le foyer et part en Algérie où il refait sa vie. Rédoine, déjà délinquant, s'associe à ses frères pour commettre des crimes de plus en plus importants.


En 1991, sa mère décède d'une leucémie. La même année, il rate son bac. Rédoine, alors âgé de 19 ans, se lance dans un premier braquage. Arrêté, il est placé en garde à vue pour la première fois.



Plus Difficile:

Ses premiers crimes


En 1995, et après une série de cambriolages, Rédoine séquestre le directeur de la banque BNP de Creil et sa famille pour le forcer à ouvrir le coffre de l'agence.


En 1996, Rédoine fuit pour l'Algérie après que l'un de ses complices se fait arrêter par la police, qui enquêtait sur un total de onze braquages.


En 1997, il attaque pour la première fois un fourgon blindé. Il est blessé par balle par la police, mais parvient tout de même à s'échapper avec un butin de 3 millions d'euros. Pourtant, le sang qu'il a perdu permettra aux policiers de l'identifier plus tard.


En 1998, et après trois ans de cavale, il est arrêté pour détention de faux-papiers en Suisse. Il parvient à s'échapper alors que la police l'amène à l'hôpital à cause d'une chute durant son arrestation. Il reste en cavale pendant trois mois avant d'être finalement arrêté et condamné à 18 ans de prison pour vol à main armée après que la police française retrouve sa trace.


En 2009 et après 10 ans de détention, Rédoine bénéficie d'une libération conditionnelle pour bonne conduite.


En 2010, il publie un livre sur son expérience de braqueur repenti. Il arpente les plateaux télévisés pour faire la promotion de son livre et il jure qu'il en a fini avec le banditisme.




Le Plus Difficile:

nouveaux braquages et condamnations


Pourtant, quelques mois plus tard, il est de nouveau incarcéré pour avoir participé à une fusillade en attaquant un fourgon de fonds. Aurélie Fouquet, policière municipale de 26 ans, est alors tuée dans l'exercice de ses fonctions.


En 2013, Rédoine Faïd réussit à s'évader du centre pénitentiaire de Lille-Loos-Sequedin. Pour pouvoir s'évader, il prend quatre surveillants pénitentiaires en otage et fait exploser les portes de la prison. Il est retrouvé six semaines plus tard et incarcéré au quartier d'isolement de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. En 2016, il est condamné à 18 ans de prison pour la fusillade de 2010. En 2017, il est également condamné à 10 ans de réclusion pour son évasion et sa prise d'otages de 2013. Rédoine fait appel à sa condamnation. En 2018, la cour d'assises de Paris aggrave sa peine en appel et le condamne à 25 ans de réclusion pour la fusillade. La cour juge qu'il est l'organisateur du braquage et qu'il est donc responsable de la mort d'Aurélie Fouquet.


En 2018, Rédoine s'évade du centre pénitentiaire de Réau en hélicoptère. Il est aidé par trois complices qui ont pris un pilote en otage et qui sont armés de fusils d'assault. Pour faire sortir Rédoine, les complices aveuglent les caméras de surveillance avec des fumigènes et découpent, à la disqueuse, les portes qui mènent au parloir, où Rédoine se trouve avec son frère alors qu'il est l'heure des visites. Il devient l'homme le plus recherché de France.


Ce n’est que le 3 octobre, soit 3 mois après son évasion, que Rédoine est retrouvé. Il se trouvait dans un appartement à Creil, sa ville natale, et utilisait une burqua pour se cacher.


Le 8 octobre, il est incarcéré dans l’une des prisons les plus sécurisées de France. De nouveau derrière les barreaux, Rédoine décide d’entamer une grève de la faim pour contester l’arrestation de sa logeuse et des membres de sa famille et afin de protester contre ses conditions de détention. Sa grève dure quatre jours.


En mars 2020, et après avoir déjà passé plus de 19 ans en prison, Rédoine Faïd est condamné à 28 ans de réclusion criminelle.




Vous pouvez regarder ce documentaire pour en savoir plus:





Click on the images to check the books out (French and English versions)















16 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page